Philologie numérique et méthodes quantitatives

Ce court billet sert seulement à vous signaler que, dans le cadre du programme E-Philologie, les deux contributeurs principaux de ce carnet donneront un cours sur Philologie numérique et méthodes quantitatives, qui débute demain et se poursuivra, sur un rythme hebdomadaire, durant tous les lundis d’avril.

L’essentiel de ce cours sera tourné vers les méthodes de stylométrie, et les questions d’attribution, datation et localisation de textes anciens et modernes (en vrac, parmi les corpus sur lesquels nous expérimenterons: les œuvres de Corneille et Molière, les chansons de geste, les œuvres de Chrétien de Troyes, …). En prime, nous ferons peut-être aussi un peu de stemmatologie.

Vous pourrez trouver plus d’informations sur le carnet d’E-Philologie (https://ephilolog.hypotheses.org/).

Jean-Baptiste Camps

Diplômé de l'École nationale des chartes et docteur en études médiévales de l'Université Paris-Sorbonne (la Chanson d'Otinel…, dir. Dominique Boutet ), Jean-Baptiste Camps est responsable pédagogique du master «Technologies numériques appliquées à l'histoire» à l'École nationale des chartes. [CV et liste des publications, voir : http://paris-sorbonne.academia.edu/JeanBaptisteCamps]

More Posts - Website

Follow Me:
LinkedIn

Louis Havet, Cesare Segre, critique verbale et diasystème

Galerie

Dire clairement et fournir les outils pour penser ce que tout le monde croyait savoir est peut-être ce qui caractérise certaines avancées scientifiques. Dans deux articles publiés en 1976 et 1978, Cesare Segre définit ce qu’il nomme le « diasystème » des … Lire la suite

Le scandale du stemma contaminé. Note sur l’usage des cardiogrammes en philologie.

Galerie

Cette galerie contient 2 photos.

 Lorsqu’il s’intéresse à une tradition textuelle, le philologue peut parfois rester perplexe. En effet, la situation rêvée dans laquelle un texte serait transmis de génération en génération, sinon à l’identique, du moins de manière linéaire (A recopie sur B, qui … Lire la suite