Les logiciels statistiques épisode II: visualiser librement ses données

Nous continuons notre exploration des logiciels statistiques en présentant les possibilités offertes par les logiciels libres. Il existe de très nombreux logiciels capables de réaliser tout ou partie des opérations possibles sur les logiciels propriétaires que nous évoquions précédemment – voire de réaliser des opérations qu’on ne peut pas faire avec les précédents. Avant d’aborder la question des logiciels libres généralistes (en pratique, du logiciel libre généraliste, R), nous allons dresser un rapide panorama des logiciels libres spécialisés. Commençons cette semaine par les logiciels libres permettant de visualiser ses données.

ViSta (Visual Statistics), développé à l’origine par le psychomètre américain Forrest Young, permet de réaliser simplement une grande variété de graphiques, de bonne qualité, et rigoureusement conçus. Les adeptes de Microsoft Office regretteront sûrement une intégration difficile de ce logiciel à leur suite bureautique favorite (importation de données depuis Excel très pénible, affichage des graphiques sous Word décevant). Au-delà de la simple préférence individuelle, ce point peut être gênant dans le cas de publications demandant des articles sous un format .doc.

Représentation cartographique sous VisIt 1.6

Représentation cartographique sous VisIt 1.6

Pour des graphiques plus impressionnants visuellement, on préfèrera probablement utiliser VisIt. Moins adapté aux sciences humaines que VisTa – ce logiciel ayant été originellement développé pour le « Department of Energy » américain – , il n’en reste pas moins un puissant outil pour les visualisations 2D et 3D.

La prise en main n’est pas aisée, les possibilités nombreuses, trop étendues pour nos usages – il est rare d’avoir besoin de créer des représentations tri-dimensionnelles de molécules, ou de passagers d’une voiture prête à s’écraser… – mais pour quiconque cherche une visualisation à la fois pointue et percutante, en particulier pour travailler sur des bases de données de grandes dimensions, VisIt s’impose comme une référence.

Existe aussi dans le domaine du traitement de bases de données de grande ampleur Open DX, un programme de visualisation très puissant, programmé à partir de l’explorateur de données d’IBM, et lui aussi centré sur la visualisation de données scientifiques. Malheureusement, le projet semble à l’abandon depuis près de quatre ans: sauf rebondissement, ce logiciel ne devrait donc pas connaître de mises à jour, ce qui risque de poser problèmes dans un futur immédiat.

Si vous chercher à travailler sur des données ayant un grand nombre de dimensions plutôt qu’un grand nombre d’individus, GGobi peut être une idée de choix. A l’aise pour les visualisations de données standard, il se montre encore à plus son avantage dans la visualisation de données  ayant de nombreuses dimensions, et est capable de réaliser des partitionnements intéressants de ces données. Il permet par ailleurs de créer des graphiques dynamiques et interactifs très réussis. Grâce au package rggobi, le logiciel permet par ailleurs de nombreuses interactions avec R. Là encore, la prise en main peut être un peu délicate, mais les fonctionnalités sont impressionnantes.


Une réflexion au sujet de « Les logiciels statistiques épisode II: visualiser librement ses données »

  1. Ping : Tweets that mention Les logiciels statistiques épisode II: visualiser librement ses données | Sacré Gr@@l -- Topsy.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *