Un premier pas avec Perl

Dans la perspective de choisir un langage de programmation pour réaliser des programmes de traitement textuel, je me suis décidé, pour commencer, à comparer deux langages, un de relativement bas niveau (en l’occurence C++, mais j’aurais également pu choisir Java) et un de plus haut niveau (en l’occurence Perl, mais j’aurais pu aussi choisir Python).

 

Le test consiste à réaliser, sans connaissance a priori de ces deux langages, en un quart d’heure ou une demie heure, un programme très simple, version un tout petit peu plus évoluée d’un hello world ! qui demande à l’utilisateur combien de fois il veut qu’on lui dise « Bonjour ! » et effectuant cette opération1 :

À gauche, le code C++, à droite le code Perl

Première constatation, Perl paraît à la fois plus concis et un petit peu moins précis (moins propre ?) puisqu’on ne déclare pas la nature de la variable. En dehors de cela, rien de trépidant. Ce qui est plus intéressant, en revanche, c’est que l’on dispose d’au moins une autre solution très simple en Perl (qui, admettons-le, a été créé pour faire des traitements textuels, ce qui n’est pas le cas de C++) :

Alternative en Perl

Et voilà ! En un mirobolant total de 3 lignes de code, c’est fait. Voilà qui aurait tendance à prêcher pour Perl, même si ça n’a pas la rigueur et la beauté abstraite du C++.

  1. Je précise que je ne suis pas informaticien de formation, et ai donc sur le sujet le regard, peut-être un peu naïf, du néophyte. Que les programmeurs veuillent bien m’en excuser ! []

Une réflexion au sujet de « Un premier pas avec Perl »

  1. Je me rends compte qu’on peut encore raccourcir le code du deuxième exemple, et faire tenir le programme en 2 lignes :
    print "Combien de bonjours voulez-vous ?\t";
    print ' Bonjour ! ' x <STDIN> ;

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *